Search
  • Orlando Stéphane

Sabam for Culture Award - Contemporary Music Creation (Création musicale contemporaine)

I am very honoured to have won the Sabam for Culture Award - Contemporary Music Creation


Je suis très honoré d'avoir gagné le prix Sabam for Culture, dans la catégorie "Création musicale contemporaine".




Mon histoire avec la Sabam commence dès mes tout débuts au piano vers 7 ou 8 ans. Je détournais mes exercices de Beyer en changeant l'ordre des accords de la main gauche et en y ajoutant quelques notes de mélodies. Et la réaction de mon père a été instantanée : "On va t'inscrire à la SABAM !!! ".


Pour le petit bonhomme qui cherchait juste à casser la monotonie de cette très vieille méthode de piano, cela sonnait comme un enchantement... Mais... qu'est-ce que c'était la SABAM ??? A 10 ans, je réussissais leur examen d'entrée, une petite composition à rédiger, en 2h, si mes souvenirs sont bons.

Et 30 ans plus tard, me voici récompensé par la Sabam pour l'ensemble de mon travail effectué en 2019, une année bien remplie !

Merci beaucoup pour cette belle reconnaissance !


Cela n'aurait absolument pas été pensable sans le soutien de mes amis musiciens qui croient en moi au quotidien et qui portent ma — ou plutôt NOTRE — musique.


Un merci spécial à l'Ensemble Fractales qui a créé beaucoup de mes pièces et s'est investi sans compter dans la production de notre opéra Antigone in the Dark et

à Rita Matos Alves, qui a donné au personnage d'Antigone tout le talent qu'il nécessitait !


Mais aussi...

à l'Ensemble Hopper dont je garde le souvenir d'une toute belle tournée au Canada,


à Alessandro Cervino et Giusy Caruso, deux de nos plus grands pianistes du moment (d'origine italienne tous les deux, mais bien installés en Belgique),


à l'Ensemble suisse Sargo, une toute belle rencontre avec le directeur artistique et excellent compositeur Victor Coltea et ses musiciens,


à l'Ensemble polonais Sepia, avec qui on ne fait que commencer nos aventures mais je sens déjà une superbe énergie !


aux chanteurs de O!Boy, dans le tout autre registre du Barber Shop quartet, qui me nourrit tellement ! et la comédienne Mélodie Valemberg, avec notre spectacle déjanté Le Froissement du Brouillard


à Lydia Mboko et Yvan Tjolle avec qui nous avons concocté un théâtre musical pour environ 200 enfants et adultes qui joueront, chanteront et danseront, les 20 et 21 mars prochains au théâtre 140 pour fêter les 150 ans de l'académie intercommunale de Saint-Josse/Schaerbeek (direction Pierre Pique). Ce spectacle fait suite à d'autres spectacles avec une visée pédagogique en académie, cycle que l'on avait initié grâce à Carine De Vinck, directrice de l'Institut Dalcroze de Belgique et nos chers collègues, rejointe ensuite par Thierry Fiévet, directeur de l'académie de Watermael-Boitsfort et nos autres chers collègues. Merci les amis ! Il ne faut pas que la musique soit catégorisée "contemporaine" pour être d'actualité, fédératrice et donc utile ! Personnellement, vous aussi, vous me nourrissez beaucoup !


Un immense merci à mes partenaires de création : l'auteur Lorenzo Caròla, le metteur en scène Matthieu Collard, le graphiste François d'Alcamo, le vidéaste Thomas Purcaro Decaro et le producteur François Moens, avec qui on vous prépare de nouvelles aventures... J'adore infiniment nos partages d'idées et de sensibilités, toujours généreux, créatifs et critiques, mais surtout humbles et profonds.


Mais encore un sincère merci à tous les programmateurs qui me font confiance, parfois à l'aveugle... Même s'ils sont déroutés par l'approche un peu radicale parfois de certains projets (par ex. Les Documents Interdits), ils comprennent l'importance de promouvoir les multiples démarches pour un art "anti-culture-fast-food" où la pensée unique fait trop de ravages : le Delta à Namur, le théâtre Jardin-Passion aussi à Namur, le Senghor à Etterbeek et, last but not least, le théâtre Poème à Saint-Gilles (Bruxelles) : Sébastien Romignon et Michel Bernard sans qui nous n'aurions pas pu commencer l'aventure Antigone autrement que dans notre tête. Sébastien et Michel sont les deux chevilles ouvrières d'un renouveau dans la culture participative et vivante à Bruxelles et je ressens beaucoup d'émulation autour d'eux dans leur lieu mythique. A suivre donc ! Bravo et merci !


Cependant, les programmateurs ne s'en sortiraient pas parfois avec leurs petits budgets pour faire tourner toute la machinerie sans les aides que les compositeurs et interprètes reçoivent de la Fédération Wallonie-Bruxelles, les bourses à la composition et aides à l'interprétation. C'est essentiel de continuer voire d'augmenter les moyens pour la culture et l'éducation.


J'en profite également pour remercier Martine Dumont Mergay, Bruno Letort, Michel Stockhem, Aliénor Mahy, Thomas Vanlishout, Marie-France Focant, Yves Gourmeur, Nicolas Lequarré, Michael Jaremczuk, Denis Lebon, Jean-Benoit Ruth, Tri Khac Vu, Benoit Vervier, Neff Irizarry, Stephan Dunkelman, Frank Pierobon et Roland Vanderhoeven.


Je voudrais terminer ces remerciements avec les personnes qui partagent mon quotidien et me soutiennent indéfectiblement : Jess, ma compagne et sa patience légendaire, mon fils Hugo, le plus beau, le plus fort, le plus intelligent, le plus tout ! bien sûr !!!, mes parents qui ont su entretenir ma flamme musicale dans un amour enrobant et réconfortant, ma famille, frère, sœur, nièce et neveux dont je suis très fier !


Au plaisir de vous voir et de partager votre vécu à l'occasion d'une prochaine production !

0 views